Tandem

(radio imaginaire)

Conception

Lors d’une émission de radio imaginaire enregistrée en public, une journaliste invite des artistes hommes à parler de leurs femmes artistes. Ils se succèdent au micro pour évoquer leur rapport plus ou moins heureux avec leur fameuse compagne, disséquer les mécanismes de la rivalité ou de l’alchimie.
A travers ces célèbres couples de créateurs – toutes époques, nationalités et disciplines confondues -, c’est le lien entre amour, genre et travail que l’on observe : un trio parfois explosif dans les tandems amoureux, artistes ou pas.
A l’heure où une révolution sociétale autour du genre est en cours, comment opérer la nécessaire déconstruction de la domination masculine ? Comme une loupe, ces couples mythiques servent de révélateur à une urgence intime et politique.

Avec humour et onirisme, Tandem revisite l’histoire de l’art et notre culture populaire en plongeant le public dans un vagabondage radiophonique.

Extrait

Ainsi s’achève cette déambulation au royaume des artistes amoureux, contrée sans frontières au sol miné de bombes meurtrières ou jubilatoires, au ciel vibrant d’orages déchirants ou consolatoires
Merci d’avoir erré avec moi du pôle féminin au pôle masculin et en chemin d’avoir recueilli les mots de ces hommes se mesurant avec plus ou moins de bonheur à leur égale
Le voyage serait sans fin de faire le tour complet de ces tropiques amoureux, d’examiner de près la tectonique des plaques des œuvres qui se font à deux continents
On y reviendra promis
Dans l’incroyable pays
Pour l’heure c’est fini je vous laisse pour la nuit en compagnie de nos amants éternels
Nager dans le fleuve intranquille de leur désir et dériver à la surface de leurs amours océans
Surtout n’oubliez pas de saluer les ô combien précieuses et nécessaires créatrices de tout bord femmes de tout poil, celles dont on a parlé et les autres Sylvia Berthe Paula Georges Isadora Zelda Elsa Maria
A comme Virginia qui 100 ans plus tard ne se trouve absolument pas démentie
Face à eux pour qui c’est plus facile, ce qui est indispensable pour elles
Sans conditions et indiscutable
C’est de l’argent pour subsister
Une chambre à soi pour se concentrer
J’ajoute un silence à soi pour y dormir lovée
Y rêver
Et inventer la suite.
Bonne soirée.

Équipe

Ecriture : Joséphine Chaffin
Co-mise en scène et jeu : Clément Carabédian et Joséphine Chaffin
Création musicale et sonore : Louis Dulac
 

Partenaires

Coproduction :

CDN de Besançon Franche-Comté

Résidence :

TNP-Villeurbanne, CDN de Besançon Franche-Comté

Création :

Théâtre des Clochards Célestes (Lyon), du 2 au 6 décembre 2020